Je suis passée de l’Aude (dans les Corbières) aux Pyrénées Orientales. Changement radical de décor pour mon plus grand plaisir.

J’aime le mouvement, les changements et de les vivre de manière aussi marqué en ce moment me fait expérimenter de façon très précise l’aspect impermanent de la vie et m’offre la chance d’augmenter mon potentiel d’adaptabilité !!! Je suis très heureuse de cette observation car j’aspire à plus d’ouverture et d’adaptabilité face à la vie et aux individus que je rencontre, donc c’est parfait.

Dans ce voyage, je réalise sur l’expérience comme il est délicat de trouver partout où je vais des aliments que j’aime manger et qui sont sains… l’été est une période formidable pour se nourrir, j’adore les fruits et légumes de l’été ! Mais ceux de grandes surfaces ou qui viennent d’Espagne archi traités ne m’intéressent pas du tout et dans le Sud, on a du choix mais en trouver qui rassemblent mes critères n’est pas aisé !

Du coup je fais l’expérience de sauter des repas, de manger plus léger et je le vis remarquablement bien !
Mon corps semble bien se porter avec ce rythme changeant et irrégulier.

Autre réflexion du moment, dans ce tournage pour le Sommet national de la souveraineté alimentaire.

Je sui accueillie par différents hôtes qui m’ouvrent chaleureusement leur porte et qui m’offrent généreusement des repas préparés avec Amour.
Je me trouve alors face à des plats que je ne mange jamais parce qu’ils contiennent des ingrédients que je ne tolère plus et qui je le sais, vont me mettre patraque.
Mais je suis une femme qui apprécie énormément la sociabilité et j’adore ces moments de repas ou on se retrouve pour partager ensemble.
Du coup je fais abstraction de mes besoins au profit de la convivialité.
Je passe d’excellents moments partagés !!! Incontestablement !
Et je manifeste toute ma gratitude envers ces généreuses personnes pour qui j’ai beaucoup d’amour et de respect.

Mais voilà, après ces repas partagés je rencontre en moi des dualités inconfortables car mon corps souffre terriblement de ces libertés que je prends à manger ce qui ne lui convient pas.
Je désire apprendre et incarner l’amour de mon corps, il représente ma maison sacrée à moi, il me porte toute ma vie et je voudrais que ma vie et ma santé soient le plus durable et le plus en forme possible pour avoir l’occasion sublime d’accomplir ces rêves qui me portent et m’inspirent !

Alors je me demande :

Est-ce vraiment ça la liberté ; manger ce que je veux au détriment de mon corps ?
La sociabilité est-ce vraiment de faire abstraction de soi pour honorer l’effort ou la générosité de l’autre ?
S’aimer profondément soi-même et être l’exemple de cet Amour inconditionnel que j’aspire à m’offrir n’est-ce pas plutôt de respecter mes propres besoins, affirmer ma vérité personnelle auprès des autres, et assumer pleinement ma différence au risque, oui de blesser ou contrarier l’autre ?
Qui est le plus important dans notre vie ? De qui avons nous le devoir et la responsabilité de prendre le plus soin ?
N’est-ce pas de nous-même ?

La vie nous a confié notre corps, notre existence, nos expériences et nos propres sensibilités ! Pas celles des autres !

Alors face à la souffrance de mon corps à qui j’ai fait manger du pain, du fromage, de la viande, de la crème… je lui demande pardon et je médite sur ma capacité et la nécessité d’affirmer qui je suis et de dire NON à ce qui me fait du mal.
Et comme le dit si bien Alyna dans notre interview format conférence : « ne pas manger ne m’empêche pas d’être très sociale et de partager la joie et la convivialité à table ! »
Donc même si moi je mange encore et ne suis pas tout à fait encore dans le processus de nourriture pranique, je tends vers un vrai engagement avec moi-même pour me faire du bien !

Petite réflexion du jour que je vous partage avec joie.

Suivez le programme du Sommet, vous y découvrirez de magnifiques sources d’inspiration pour vivre sa souveraineté alimentaire !

Je vous embrasse de tout mon ❤️

Prenez soin de vous, des autres et de la Terre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer